Compte-rendu du CA du 02 février 2012 (non officiel)

Ce CR est un résumé de la teneur des débats et des principaux positionnements. Toutes les interventions n’y sont pas retranscrites une à une.

L’ensemble des élus étudiants sont présents.

I/ Vote du Compte-rendu du CA précédent

Adopté à l’unanimité sans modification.

[Pour l’anecdote, M. DREYFUS a demandé à M. ETXEZAHARRETA (Déclic) si un des propos qu’on lui prêtait était bien juste]

II/ Affaires financières

1- Budget

M. DREYFUS fait part de sa rencontre avec le Ministre deux jours plus tôt.

Promesse d’un plan de rattrapage pluriannuel et une promesse de deux postes pour la rentrée.

M. MATHIOT : Il n’est pas imaginable que cette promesse ne soit pas tenue car le Ministre, d’autant plus qu’elle a été réitérée par écrit par e-mail. De plus, cela sera inscrit au compte-rendu du CA.

Cela ne sert à rien d’attendre ; il faut voter le budget maintenant. L’important est de s’être fait entendre par le Ministère ; nous n’obtiendrons rien de plus en attendant quelques jours supplémentaires. Il ne faut pas non plus braquer le ministère.

Déclic raconte sa rencontre avec le ministre M. Wauquiez l’après-midi même à la FNAC. Il avait en tête l’ensemble des chiffres et a réitéré qu’il avait conscience du retard pris par l’IEP de Lille et qu’il faudrait y pallier. Déclic a obtenu une dédicace de son livre avec un petit mot…

M. FROMONT présente le budget (voir la présentation faite au moins de décembre au lien suivant :  ). Il compare notamment la structure de notre budget aux universités nord-américaines (dont nous serions davantage proches que de la structure des budgets des universités françaises).

M. RUHLMANN (Unef) déplore l’insuffisance de garanties. De plus, les frais d’inscription restent anormalement élevés, tout comme les frais de communication. Il demande si l’IEP est prêt à geler les frais d’inscription pour les prochaines années.

Un débat s’engage sur la question des frais d’inscription. Pour Déclic, il faudra aller vers des frais modulés, dans un soucis d’équité.

M. MATHIOT : il n’est pas question d’aller vers une baisse de nos FI alors que tous les IEP les augmentent aujourd’hui et vont même nous dépasser. Eventuellement, vu l’état de nos finances, il ne faudra pas se priver de cette possibilité de nouvelles ressources que sont les frais d’inscription.

Le budget est adopté. 3 votes CONTRE [Unef et S&A]

2- Vote des subventions aux associations proposées par la Commission Vie Etudiante.

Toutes les propositions sont votées à l’unanimité.

1 seule abstention de S&A sur la subvention au BDA (jugée un peu faible)

Récapitulatif des subventions :

BDA: 3000 / BDE : 4800 / BDI: 1500 / BDS : 7500 + 1400 exceptionnels / Initiative Enfance Solidarité: 500 / Les Jardins de l’IEP: 600 / Le Jeu de l’Oie: 2500 / Les Neveux de Thalie: 800 / Munwalk: 2500 / SIFE: 1700 / Trait d’Union: 2000 / Visions d’Europe: 7150 / Les Anciens: 10000.

Les subventions seront versées en 15 jours / 3 semaines plutôt

3- et 4- Conventions de Prêts de locaux par l’IRA et par la Faculté de Médecine

M. RUHLMANN (Unef) : nous devons payer la location. Or cela est bien trop élevé, et outrepasse certainement les coûts d’entretien. Cela rompt la solidarité de service public et c’est d’autant plus choquant pour la faculté de médecine qui fait également partie de Lille 2.

M. MATHIOT : nous faisons de même lorsque nous louons des locaux. On n’est pas chez les bisounours. Dans quel monde vivez-vous ?

[M. Courty : lorsque nous louons à la Mairie, nous payons aussi.

M. Ruhlmann : nous le déplorons tout autant.

M. Courty : Mais TOUT est payant !

M. Dreyfus : On passer au vote. Qui s’oppose à l’économie de marché ?]

M. VIEIRA (S&A) : à combien s’élève le total des locations pour la faculté de Médecine ?

MME. LENOIR : environ 3 000 euros.

Pour les 2 locations. Adopté. 3 votes contre (Unef et S&A)

III/ Vie Etudiante

Demande de subvention présentée par l’association Le Club du Millénaire (soutenue par Visions d’ Europe) concernant l’organisation d’un colloque « A quoi sert la catastrophe « , le 30 mars 2012

Adopté à l’unanimité

IV/ Recherche

1- Prime d’excellence scientifique: enveloppe 2012

M. RUHLMANN tient à dire qu’il ne s’oppose que sur le principe et non sur la qualité des enseignants concernés.

[M. LENGAIGNE : Arsène, ce n’est pas une soirée Unef !

Arsène : nous faisons des explications de vote afin qu’elles soient inscrites au compte-rendu, cela semble normal.

M. Lengaigne : oui mais si ça pouvait être un peu moins souvent et durer moins de 3 minutes, ça serait pas plus mal!]

3 votes contre (UNEF et S&A). Adopté.

2- Demande de renouvellement de la subvention annuelle aux cahiers d’économie politique

Adopté. 1 vote contre de M. Courty.

V/ Questions diverses

Information sur les futurs locaux

Le plan sera bientôt rendu public. Le déménagement est toujours prévu pour la rentrée 2014.

Etude sur la professionnalisation

Effectuée par l’association des Anciens.

Déclic résume les résultats de cette enquête sur l’insertion après l’obtention du diplôme de l’IEP. Le taux de chômage est de 15% 18 mois après la sortie. Le taux de stage est de 6%. Un taux de plus de 20% de diplômés qui poursuivent leurs études.

M. ETXEZAHARRETA déplore ces très mauvais chiffres et demande à M. MATHIOT de ne pas se cacher derrière les autres IEP. Il souligne une inadéquation entre le haut taux de sélectivité de l’établissement et ces mauvais résultats. « Il faut un big bang de la professionnalisation ».

M. COURTY : il ne faut pas lier haute sélectivité d’étudiants de 1ère années qui n’ont pas de prohets professionnels et l’insertion après la 5ème année.

Personne ne vient aux cycles d’insertion professionnel (modules qui ont été mis en place). Cela prouve que les étudiants de 4ème année ne sont pas si demandeurs. Si on les rend obligatoires et qu’on attribue des crédits, cela revient à une méthode « de la carotte et du bâton ».

Evaluation des enseignements

M. MATHIOT: nous n’avons que les résultats globaux. Les résultats par enseignants sont aujourd’hui totalement anonymisés.

M. ETXEZAHARRETA exprime l’insatisfaction des 4èmes année quant aux nouveaux masters.

MME. GOMEZ (Atelier 9) ne partage pas ce pessimisme car elle n’a pas eu que des retours négatifs.

Pour M. ETXEZAHARRETA, cela est dû au fait que son Master Communication est justement un de ceux qui fonctionne très bien.

Demande de domiciliation de l’association « Sciences Po Lille TV »

Ici il est uniquement question de la domiciliation. Votée à l’unanimité.

Il faudra régler les détails juridiques, revoir le nom etc. (entre la direction et ceux qui conduisent ce projet.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s