Archives mensuelles : avril 2012

Les Frais d’Inscriptions font les gros titres (de la Voix du Nord) !

Suite au Communiqué de Presse S&A sur l’IEP, voici un article de la Voix du Nord que nous retranscrivons ci-dessous pour tous ceux qui ne dévorent pas chaque jour notre quotidien qui sent la bière (shame on you).

« Envolée des droits d’inscription de la filière franco-britannique
jeudi 05.04.2012, 05:01 – La Voix du Nord

La filière franco-britannique est une spécificité de l’école.
| SCIENCES PO LILLE |

C’est une illustration pragmatique, et un peu malheureuse, d’accords internationaux …
entre universités. Les futurs étudiants de la filière franco-britannique de Sciences Po Lille verront les frais d’inscription s’envoler à la rentrée prochaine. « Les étudiants devront payer 22 500 E pour quatre ans. Cela représente une hausse de 260 % », s’insurgent les représentants de SUD Étudiant.
La cause de cette incroyable hausse, c’est l’adoption en 2010, en Grande-Bretagne, d’une réforme des universités applicable à la rentrée 2012. Les textes stipulent que les établissements doivent, faute de moyens de l’État, s’autofinancer en partie. Ces derniers n’ont eu d’autre choix que d’augmenter leurs droits d’inscription. C’est donc le cas pour l’université du Kent, avec laquelle Sciences Po Lille a signé un accord il y a dix ans. Les étudiants français devront ainsi s’acquitter des nouveaux tarifs. « Les étudiants boursiers ne seront pas exonérés », soulignent les représentants syndicaux. Ils représenteraient 10 % des élèves de cette filière.
Un temps tiraillée, la direction de l’école lilloise a finalement choisi d’accepter l’augmentation des tarifs. « On n’aurait pas poursuivi la filière si nous n’avions pas pu conserver le niveau de qualité du recrutement. On ne voulait pas brader le diplôme », explique Pierre Mathiot, le directeur de Sciences Po Lille. Or, pour la rentrée prochaine, 300 étudiants sont inscrits au concours préalable.
« On les a clairement mis en garde sur les nouveaux tarifs. Certains pourront contracter des prêts à taux zéro qu’ils rembourseront une fois qu’ils auront un travail. » Un système déjà adopté par les étudiants en écoles de commerce mais qui ne satisfait pas les représentants syndicaux.

S. Bi »

Compte-rendu non-officiel du C.A du 29 mars 2012

Voici le compte-rendu du C.A. du 29 mars 2012

Lire la suite