IEP Mon Amour !!

Camarade de classes ! Compagnons de fortune comme d’infortune dans notre cher IEP !

Nous n’avons pas peur de le dire à S&A-Sud, on aime notre IEP.

Sinon pourquoi se donner tant de mal ? Participer au CA peut certes apporter un ptit boost à l’ego d’un palien déjà bien flatté mais concrètement, on nous écoute quand ça va dans le bon sens et puis sinon, bah on gesticule (ou pas) et puis on attend que l’année se passe pour pouvoir passer à autre chose…

Notre IEP, on veut juste s’assurer qu’il part pas dans la mauvaise direction. Après tout, on sait tous que le choix du lieu pour nos locaux s’était fait au nom d’un effort de revalorisation d’un quartier défavorisé et que notre arrivée aurait pu aider à redynamiser. Quel que soit les résultats, la volonté politique, même largement influencée par la municipalité, montrait bien la volonté d’avoir une politique soucieuse de son impact social.

Et maintenant ? Ok, les locaux sont bien pourris, on n’est pas contre le déménagement, mais le choix de l’emplacement des nouveaux locaux n’est pas anodin, et que l’on ne nous dit pas qu’une dizaine d’élèves en double master avec l’ESJ soit une vraie raison d’un tel rapprochement géographique. L’IEP se targue de sa position au carrefour de l’Europe mais préfère renforcer son partenariat avec l’ESJ ; une école très respectable mais au combien franco-française. Encore une décision qui laisse place à des interrogations, prise sans vraie consultation des étudiants.

Et puis PEI, ce beau programme, la fierté affiché de notre IEP, est une des méthodes phares de démocratisation, traduisant encore une fois une volonté de l’IEP de promouvoir l’égalité des chances et la mobilité sociale. Mais comment expliquer qu’en même temps que l’IEP repose de plus en plus sur les frais d’inscription pour financer son activité ? Doit-on envisager à terme une hausse des frais pour les boursiers si les efforts de démocratisation permettent d’augmenter encore davantage la part des boursiers ? Ou alors tout faire payer par les étudiants les plus riches ? Et l’Etat dans tout ça ? L’IEP touche une des plus petites dotations d’état de tous les IEP de France, on pourrait penser qu’avec le gouvernement socialiste au pouvoir et compte tenu des affinités politiques de notre chef bien aimé, n’y-a-t-il rien à faire que de céder à la facilité, au risque de compromettre certaines des valeurs qui font pourtant la fierté de notre école.

A S&A-Sud nous pensons que l’IEP devrait faire plus d’effort de cohérence afin de ne pas renier ses valeurs. Accorder plus d’importance à l’opinion des étudiants et les impliquer davantage dans le processus décisionnel nous paraît un premier pas très convaincant !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s