Résolution interlistes adoptée par le C.A.

Comme quoi l’union fait la force, les élus étudiants ont fait adopter une résolution pour entamer un processus de réforme de la CVE pour éviter que ne se reproduisent les incidents de cette année qui ont foutu le bordel dans l’attribution de subventions aux assos. Et d’aides sociales.

Texte de la résolution :

Motion déposée par les élus étudiants au Conseil d’Administration de l’IEP de Lille du mercredi 19 décembre 2012

Refonte de la Commission Vie Etudiante et de la politique de vie étudiante

Au vu des modalités de fonctionnement de la Commission Vie Etudiante qui gère à la fois aides sociales et financement associatif, il s’avère nécessaire d’opérer une refonte de la gouvernance et des critères de fonctionnement de ladite commission.

Les membres présents à la dernière CVE ont pu constater :
le manque de temps flagrant nécessaire à l’instruction des dossiers d’aides et de subventions aux associations compte tenu de leur nombre et de leur complexité
le manque de critères de fonctionnement précis et l’imprécision qui en découle pour l’attribution des aides sociales de manière équitable et transparente
l’imprécision des modalités de financement aux associations et des modalités d’instruction des dossiers limitant égalité de traitement et transparence

Les membres du Conseil d’Administration tiennent à rappeler l’importance d’une politique de vie étudiante aboutie, juste et efficace, dans l’esprit de la « Charte pour la dynamisation de la vie associative des universités, le développement et la valorisation de l’engagement étudiant » signée le 26 mai 2011 par la Ministre, la CPU et les organisations étudiantes nationalement représentatives et qui sert notamment de base pour l’AERES pour l’évaluation de cette thématique dans les établissements.

Cette nécessité de critères aboutis dans le financement par projets des associations est également soulignée par la circulaire ministérielle n° 2011-1021 du 3-11-2011 intitulée « Développement de la vie associative et des initiatives étudiantes ».

Ainsi, le Conseil d’Administration demande qu’une réflexion soit mise en place entre l’ensemble des élus, la Direction, le personnel administratif et les associations de l’IEP pour corriger les défauts du système actuel.

Cette réflexion aura pour premier objectif de refonder la gouvernance de la vie étudiante en scindant la CVE en deux thématiques et fonctionnements distincts :

-une thématique aide sociale, avec une réflexion sur l’articulation avec la Commission Mobilité Internationale

-une thématique subvention des projets associatifs étudiants

Cette réflexion aura pour second objectif d’élaborer des critères précis d’attribution des aides sociales aux étudiants, en bonne intelligence avec les mission du CROUS, ainsi que des critères précis de subventions aux associations avec un financement par projets et une instruction des demandes par la commission au cas par cas avec audition des porteurs de projets lors de chaque session.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s