Mauvaise foi et noms d’oiseaux

Durant la dernière commission permanente, à l’occasion d’échanges concernant l’organisation du calendrier des études 2013-2014, nous avons pu apercevoir un  état d’esprit relativement scandaleux chez une minorité d’élus enseignants.


En effet, la grande nouveauté de ce calendrier était de décaler les partiels des masters avant les vacances de Noël, et ce afin de leur permettre de disposer d’un mois supplémentaire pour qu’ils puissent se consacrer à leur mémoire de recherche. Mais d’après les enseignants, ce mémoire est censé être commencé dès le début de l’année (même si aucun temps n’y est dédié pendant le premier semestre) : c’est ce qui a permis à M. Lascombe le lendemain de tirer au beau milieu d’un cours sur les arguments des étudiants, considérant que ceux-ci peuvent faire des recherches à tout moment et en toutes circonstances. Mais outre les arguments de fond, c’est surtout ce qui a permis à un autre enseignant, M. Villalba, de faire valoir que les arguments avancés par les étudiants sont, dans le texte, « complètement débiles » et qu’il serait temps pour les élus étudiants d' »arrêter [leurs] conneries » ; en somme, tout est de la faute de ces petits cons d’étudiants qui ne s’investissent pas assez dans leur travail.
En dehors de tout débat de fond, ces comportements sont un digne latent d’un état d’esprit totalement irrespectueux de la part des professeurs envers les étudiants. Si la direction nous a par la suite promis un recadrage formel de ces propos, nous ne sommes pas sûrs pour autant que ce sera suffisant pour mettre un terme à cet état d’esprit. État d’esprit qui non seulement pourrit des débats pouvant autrement être bien plus productifs, mais a également des conséquences en général dans les rapports étudiants / enseignants, rendant certains parmi ces derniers imperméables à la réalité des études. Et les discréditant auprès des étudiants, de tels comportements n’étant pas dignes de personnes incarnant, il serait bon de le rappeler, une autorité morale et intellectuelle sans laquelle il n’est pas possible d’enseigner dans de bonnes conditions.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s