Et concrètement, à l’IEP ?

Une démocratie réelle par une révision des instances décisionnelles

Notre campagne vise avant tout à conscientiser les étudiant-e-s à des pratiques politiques alternatives.

Par essence, nous ne proposerons pas de modèle clé en main : cela serait retomber dans une professionnalisation du travail politique, où quelques-uns proposent leur « produit » et espèrent rencontrer une demande favorable, pendant qu’à l’autre bout de la chaîne, des étudiants-clients voient tomber toutes ces belles propositions et se contentent d’y faire leur marché.

Notre projet est un projet d’autonomie, où tous doivent avoir une conscience minimale des enjeux de la vie en commun dans l’IEP. La vraie démocratie, qu’on voudrait à terme voir mise en oeuvre à l’IEP, ce sont des assemblées qui décident de lignes politiques et de lignes politiques d’abord (voulons-nous des entreprises dans l’IEP ? voulons-nous une augmentation des frais d’inscription ?), et ensuite seulement, la réflexion sur la meilleure manière d’incarner institutionnellement ces choix (et si besoin, en ultime recours, la sollicitation d’individus plus « experts » sur ces questions : comptables, …).

Nous proposons donc une révision démocratique des instances décisionnelles

  • Réfléchir à un élargissement du CA en augmentant le nombre d`élu-e-s étudiant-e-s et du personnel et en supprimant les personnalités extérieures. Augmenter également la représentation des étudiants et des personnels dans les commissions.
  •  Réunir plus régulièrement les commissions: par exemple, la Commission Internationale ne s’est réuni qu`une fois dans l`année
  • Tenir des réunions publiques étudiantes avant et après chaque CA qui définissent les mandats impératifs de nos élu-e-s: ceux/celles-ci ne peuvent aller à l`encontre des positions prises collectivement car un-e- élu-e- doit toujours rendre des comptes.
  •  Consulter le plus possible les étudiants sur les questions non tranchées par notre programme.
  •  La convocation régulières d’AG étudiants-personnels pour discuter de la politique et de la vie de l’établissement.
  •  Réfléchir aux modalités (contraintes juridiques etc.) de mise en place du tirage au sort pour certains membres de chaque collège, méthode qui permet d`éviter la « professionnalisation » du rôle d`élu-e.


 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s