ENSEIGNEMENT DES LANGUES

L’enseignement des langues à l’IEP est encore loin, selon, d’être satisfaisant. Mais malgré des moyens limités, et parce que nous avons la chance d’avoir une équipe d’enseignants compétents, nous pensons qu’il est possible facilement d’améliorer la situation.

L’IEP finance déjà, pour certains étudiants, les frais du TOEFL ou d’autres tests linguistiques nécessaires pour l’année de mobilité. C’est une excellente initiative, que nous soutenons.
Mais ceci n’est pas suffisant. Les étudiants sont souvent obligés de suivre des cours de préparation en dehors de l’IEP, car l’IEP ne prépare absolument pas à ces tests.

Nous proposons donc de définir des objectifs pédagogiques clairs. En 1A, chaque élève doit être capable d’avoir un score au TOEFL ou à tout autre test de langue, lui permettant d’accéder à l’université qu’il veut en 3A.

A cet effet, par exemple, les partiels de LV1 en 1A pourraient être un test de langue.

Ceci est notre proposition principale.

Voici la liste complète :

  • fixer comme objectif pédagogique en fin de 1A de pouvoir réussir un examen de langue type Cambridge ou TOEFL dans sa LV1
  • Exonération des boursiers qui doivent payer pour leur LV3 60€
  • étant donné la proximité géographique, et le fait que cette langue est au programme du concours du Cadre Orient du Ministère des Affaires Étrangères, envisager à long terme de proposer des cours de néerlandais à l’IEP
  • faire en sorte qu’il n’y ait qu’un prof de langue par semestre par langue par conf, jamais deux ou plus, comme cela a pu arriver

4 réponses à “ENSEIGNEMENT DES LANGUES

  1. Je sais pas vous, mais moi je me refuse par principe de passer le TOEFL. Payer les Etats-unis pour prouver qu’on sait parler anglais, bof. C’est ptête passer à côté de sa vie, mais on a des principes ou on en a pas. A quand une reconnaissance du niveau d’anglais assuré par le l’éducation française elle même. Comme la « Certifikation ». (Enfin là je suis pas sûr de ce que je dit).

  2. Sur le test de langue, tu n`as pas tort. Mais 1) on n`oblige personne à le passer(juste à avoir le niveau pour) 2) il est MALHEUREUSEMENT imposé par la quasi-totalité des universités anglophones donc autant le préparer à l`IEP plutôt que 75% des étudiants se payent une préparation privée ou des livres etc…

  3. Bah zavez qu’à pas aller dans des universités demandant le TOEFL. Ou inciter l’IEP, Lille2, la France, à éditer son propre TOEFL. Faire des faux.
    (BTW, il manque un mot dans la première phrase ?selon? nous? c’est selon?) Bisous.

  4. Le problème c’est que les autres facs acceptent que le TOEFL.
    Après, faire du lobbying en faveur d’un _vrai_ examen de langues… genre les examens de Cambridge, je suis d’accord. D’ailleurs, les étudiants n’ayant pas besoin du TOEFL nécessairement, en particulier ceux qui partent en Europe, devraient être orientés vers les examens de Cambridge, qui sont valables définitivement (ce sont des diplômes) et qui ne transmettent pas d’infos au gouvernement américain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s