Archives de Tag: veille sociale

Les bons conseils d’Onc’S&A

Note : il ne s’agit pas de s’opposer à l’impôt (vous n’êtes pas sur le bon site pour ça), mais de nous adresser aux étudiants en situation précaire qui pourrait nonobstant être concernés (à tord) par la taxe d’habitation.

Exonération de la Taxe d’Habitation

Non versement des bourses CROUS de décembre

« Bourses étudiantes : retards en novembre… sucrées en décembre ?
En ce mois de novembre les bourses ont étés versées avec plus de deux semaines de retard et dans de nombreuses académies, ce n’est toujours pas fait (en particulier : Créteil, Clermont-Ferrand, Nantes, Nice, Montpellier, Rennes, Rouen, Strasbourg, Toulouse…).
Pour le mois de décembre c’est dans l’ensemble des CROUS qu’aucune bourse ne sera perçue. Suite à l’annonce du « 10ème mois », aucun budget n’a été provisionné. Aujourd’hui il manque 109 millions d’euros pour payer les bourses et le gouvernement refuse de débloquer cette somme. Il faudra donc attendre le mois de janvier et la nouvelle année budgétaire pour mettre en payement les bourses… si rien n’est fait. Or les bourses sont une des principales sources de revenus pour des milliers d’entre nous, et notamment les plus précaires.
Comment payer son loyer, se nourrir, acheter des livres, se soigner… sans revenu ? Nous exigeons que les bourses soient versées en décembre et qu’il n’y ait pas de mois de carence.
Pour obtenir une rallonge budgétaire et percevoir les bourses en décembre mobilisons-nous dès maintenant !
Afin de pouvoir nous organiser collectivement, des Assemblées Générales ont lieu ce mardi:
* A 12h à Lille I : Amphi « Archimède » (bâtiment M1).
* à 12h Lille III : Amphi A (bâtiment B).
* à 18h à l’IEP de Lille, RDV dans le hall
Les lieux sont susceptibles de changer.
(AG appelées par SUD Étudiant-e Lille et la Fédération des Étudiants en Résidence Universitaire -FERUL-)

Les bourses menacées ! Appel à un rassemblement devant le rectorat

Les bourses permettent aujourd’hui à de nombreux étudiants qui, autrement, ne le pourraient pas, de suivre des études. Aujourd’hui, les plans d’austérité votés les uns après les autres en Europe menacent fortement les bourses.

Le pays où les choses se sont le plus dégradé, est le Royaume-Uni, où les frais peuvent atteindre 9000£/an et où l’État s’est retiré du financement des filières considérées «non-rentables», parmi lesquelles la filière FIFB du Kent et de Sciences Po Lille.

Dans d’autres pays, les frais sont moins importants, mais le système performant de bourses qui existe en France n’existe pas. Du coup, du point de vue de décideurs libéraux et néolibéraux, les étudiants français seraient des «privilégiés». Pourtant, étudier n’est pas un privilège, ou alors il faut accepter de vivre dans une société de reproduction sociale, où les études sont réservées à une élite, et où les plus modestes parmi cette élite sont obligés de s’endetter, de s’appauvrir, et au final de créer une masse de dettes insolvables dans le système financier, augurant de crises financières à venir.

En France, les bourses permettent à de nombreux étudiants de joindre les deux bouts. Pourtant, cette année, en partie parce que le 10e mois de bourse n’aurait pas été budgeté, des menaces lourdes perdent sur son versement.

La liste «IEP Solidaire» se joint donc à Sud Étudiant et à l’Unef pour t’inviter à :

RASSEMBLEMENT LE VENDREDI 25 NOVEMBRE DEVANT LE RECTORAT
RDV à 9h30 devant la fontaine de la gare Lille Flandre
Venez nombreux !

tract bourses